Dang Xuan Dieu, ancien prisonnier de conscience, invité à échanger lors de la table ronde d’ACAT sur le thème « résister »

Viet Tan

18 novembre 2017

Dans le week-end du 11 novembre 2017, s’est tenu une table ronde sur le thème « résister » organisée par ACAT à Istre dans laquelle Dang Xuan Dieu, ancien prisonnier de conscience au Vietnam, a été invité dans le but d’échanger avec les participants. ACAT, une ONG qui milite contre la torture, la peine de mort et défend la cause des migrants, a fait partie des nombreuses ONGs qui ont apporté leur soutien à Dang Xuan Dieu durant sa détention et condamné les actes d’arrestation arbitraire perpétré par le gouvernement vietnamien.

Dang Xuan Dieu qui a été arrêté par les autorités vietnamiennes aux côtés de trois autres activistes pour avoir participé à une formation dispensé par Viet Tan avait écopé d’une lourde peine de 13 ans de prison. Il a su compter sur le soutien des différentes ONGs et des délégations européennes qui ont fait pression sur le gouvernement vietnamien pour obtenir sa libération. Il a été finalement libéré au bout de 6 ans d’emprisonnement puis expulsé vers la France.

L’ACAT a invité l’ancien prisonnier de conscience pour lui permettre d’échanger avec les participants sur ses conditions de vie dans les prisons vietnamiennes, les actes d’intimidations, de torture et de violence psychologique qu’il a subi tout au long de son incarcération mais aussi sur sa vie actuelle en France. Durant l’échange, les participants ont aussi posé des questions quant à son avis sur la situation du Vietnam et comment il comptait faire pour militer pour les Droits de l’Homme au Vietnam depuis la France.

JPEG - 69.6 ko
Photo de groupe avec Dang Xuan Dieu, membre de Viet Tan et les membres d’ACAT

Dang Xuan Dieu pense que la lutte doit continuer car si lui a eu de la chance grâce à l’intervention des différentes ONGs et de l’Union Européenne, plusieurs blogueurs et journalistes citoyens sont encore enfermés dans les prisons, la plupart sur les charges de l’article 88 : propagande contre l’état et article 79 : tentative de renverser le gouvernement. Cela nous rappelle la série de répressions récentes conduites par le gouvernement vietnamien ciblant plus de 25 blogueurs et journalistes vietnamiens pour tenter de réduire au silence les voix dissidentes.

La Conférence d’ACAT s’est finie sur une note positive et continuera d’apporter son soutien aux prisonniers de conscience au Vietnam et à travers le monde et continue sa collaboration avec Viet Tan en ayant invité Pham Minh Hoang, membre de Viet Tan et ancien prisonnier de conscience pour échanger lors d’une conférence organisée en Normandie le 22 novembre 2017.