Pétition pour réclamer justice pour les victimes de Formosa

Victimes de Fomosa

Près d’un an après la pollution maritime causée par l’aciérie taiwanaise Formosa, les victimes directes et indirectes n’ont toujours pas reçu d’indemnisations, et les dégâts sur l’environnement et l’éco-système n’ont toujours pas été réparés. Afin de protester contre cette situation, une pétition a été lancée par les habitants de la province Vinh.

Signée par l’évêque de Vinh et plus de 200 prêtres du diocèse, la pétition demande "aux institutions internationales, aux militants environnementaux et aux organisations d’élever la voix pour nous soutenir dans la résolution de cette catastrophe environnementale."

Il est possible de signer cette pétition en soutien aux victimes. Votre signature apparaîtra en vert, tandis que celles des victimes de la pollution apparaîtra en rouge. Plus de 75 000 signatures ont été recueillies à ce jour.

Pour signer la pétition : https://thamhoaformosa.com/fr/


LETTRE OUVERTE

POUR LA RÉSOLUTION DE LA CATASTROPHE ENVIRONNEMENTALE DE FORMOSA

À destination de :

- Le Président, le Premier ministre et le président du Parlement taiwanais,

- Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement

- L’Union Européenne

- La Banque Mondiale, Banque Asiatique de Développement

- Les Organisations Internationales de protection de l’Environnement

- Les Citoyens concernés pour la justice sociale et la protection environnementale

Nous, soussignés, sommes les victimes directes et indirectes de la catastrophe environnementale causée par l’aciérie Formosa Ha Tinh Steel - une filiale de Formosa Plastics Group - qui a touché quatre provinces de la côte centrale du Vietnam et dont les gens ici appellent communément « la catastrophe Formosa ».

En premier lieu, nous avons la conviction que, les Nations Unies, l’UE, la Banque Mondiale, la Banque Asiatique de Développement, les diverses organisations environnementales, le gouvernement et les citoyens taiwanais sont profondément préoccupés par les effets de la pollution de l’environnement et leurs conséquences sur l’homme. C’est pourquoi nous vous adressons cette lettre avec l’espoir de recueillir votre soutien pour résoudre la catastrophe Formosa.

En avril 2016, l’aciérie Formosa a déversé des rejets toxiques dans la mer, entraînant une grave pollution qui s’est étendue sur 250 km de la côte Centrale du Vietnam, entraînant la mort massive des créatures marines. La mort des poissons, crevettes, coraux et organismes vivants engendre la destruction de l’écosystème marin au large de la région Centrale du Vietnam, dont beaucoup disent qu’il faudra des décennies pour le restaurer. Par ailleurs, les déchets toxiques industriels se sont aussi accumulés sur les fonds marins, risquant de générer des maladies néfastes pour l’avenir des Vietnamiens sur le long terme.

La catastrophe de Formosa a détruit les ressources halieutiques, qui sont à la fois une principale source alimentaire et une tradition vietnamienne. Cette catastrophe a également entraîné d’importantes pertes d’emplois dans l’industrie de la pêche, l’aquaculture, la pisciculture, l’industrie agro-alimentaire liée aux produits marins et la chaîne logistique. D’autres industries connexes, y compris le tourisme, l’hôtellerie et la restauration sont également gravement touchées. Beaucoup de familles sont dans une grande difficulté en raison du chômage. Nombre de personnes ont quitté leurs foyers pour chercher du travail dans des régions éloignées. Beaucoup d’enfants ne peuvent pas aller à l’école en raison de la perte de revenu de leur famille.

Par ailleurs, nous risquons d’être également confrontés aux maladies comme le cancer, les malformations congénitales et les maladies mentales ... en raison de la consommation de produits de la mer qui ont été empoisonnés par le déversement de déchets toxiques de Formosa dans l’océan. Il est encore plus choquant de constater que les médias ont découvert que Formosa a non seulement déversé des déchets toxiques dans l’océan, mais l’entreprise a aussi enterré illégalement des déchets toxiques dans les environs. Nous sommes extrêmement préoccupés par notre santé, notre vie et l’avenir des générations à venir.

Face à cette situation, nous demandons aux institutions internationales, aux militants environnementaux et aux organisations d’élever la voix pour nous soutenir dans la résolution de cette catastrophe environnementale. Nous espérons que le gouvernement taiwanais appellera Formosa à agir de manière responsable dans notre pays, à respecter l’environnement et les moyens de subsistance des Vietnamiens, et à mener des actions concrètes pour résoudre la catastrophe, nettoyer l’environnement et indemniser les victimes. Enfin, nous espérons que les Nations Unies, l’UE, la Banque Mondiale, la Banque Asiatique de Développement et les organisations internationales de défense de l’environnement exhortent le gouvernement vietnamien à assumer sa responsabilité pour reconstruire notre environnement et aider fortement les victimes. Nous vous remercions de votre soutien et de votre solidarité.