« Quarante ans, c’est trop » : des Vietnamiens disent stop au communisme

France 24

27 avril 2015

Depuis trois semaines, des Vietnamiens affichent leur opposition au parti communiste – au pouvoir dans le pays depuis 1975 – en prenant des photos chez eux ou à l’extérieur, avec le message suivant : « Quarante ans, c’est trop. » Cette série de photos s’inscrit dans le cadre d’un concours lancé par Viêt Tân (ou Parti pour la réforme du Vietnam), une formation politique interdite dans le pays, où seul le parti communiste est autorisé.

Bien que ses militants affirment opérer de manière pacifique, Viêt Tân est considéré comme une organisation "terroriste" par le gouvernement vietnamien, car il souhaite en finir avec le communisme. Ses dirigeants travaillent donc depuis l’étranger.

« Le but de ce concours photo est d’encourager la désobéissance civile, alors que le pays s’apprête à célébrer le 40e anniversaire de la prise de pouvoir par les communistes », explique Duy Hoang, porte-parole de Viêt Tân.

« On a déjà reçu des photos prises dans des salles de classes, dans des usines, à côté du ministère de la Sécurité publique ou encore devant le mausolée de Hô Chi Minh, à Hanoï », poursuit-il. « Beaucoup d’entre elles ont été prises à l’extérieur de bâtiments publics, ce qui est très révélateur de l’esprit de désobéissance civile qui règne parmi les participants », poursuit-il.

JPEG - 21.1 ko
"Quarante ans, c’est trop." Toutes les photos ont été publiées sur la page Facebook de Viêt Tân.

Si certains apparaissent à visage découvert, la plupart ont toutefois décidé de ne pas se montrer sur leurs photos, pour des raisons de sécurité.

Le 30 avril 1975, les communistes du Nord-Vietnam s’étaient emparés de la ville de Saïgon (rebaptisée ensuite Hô-Chi-Minh-Ville), alors contrôlée par les Américains, mettant fin à un conflit d’une vingtaine d’années. Un défilé est prévu jeudi à Hô-Chi-Minh-Ville, afin de célébrer la fin de la guerre du Vietnam et l’établissement du communisme dans le pays.

Source : France 24