Repas solidaire à Paris le 13 novembre 2016

Viet Tan

Après le désastre Formosa le Centre Vietnam subit maintenant de graves inondations.

Des milliers de tonnes de poissons morts. A l’heure du COP 22, le Vietnam est victime d’une pollution industrielle sans mesure causée par l’usine sidérurgique du groupe taiwainais Formosa.

Hélas, mais cela n’a pas suffit. Des inondations provoquées par plusieurs jours de pluies diluviennes ont causé de nombreux morts et disparus. Les crues ont fait 500 000 déplacés et plus de 100 000 maisons ont été submergées ou endommagées par les flots.

Pourquoi ? Comment venir en aide. Regarder sans agir nous rend coupable.

Acte de solidarité

Un repas solidaire a été organisé, le 13 novembre 2016, par Viet Tan, pour venir en aide aux victimes. Vous étiez nombreux à venir soutenir cette cause. Plus de 120 personnes ont répondu présentes. Merci de tout cœur pour votre solidarité.

JPEG - 110.1 ko

Qui parle de repas, parle de menu,

-  En entrée, Pâté chaud ou Chả giò (nem), dur dilemme, que choisir ?

-  Suivi d’un plat traditionnel vietnamien, Cơm tấm bì chả ( Riz aux 3 trésors ) avec un délicieux nước mắm et une petite soupe pour accompagner le tout. « Comme chez grand-mère », nous dit un jeune.

-  Et pour terminer un bon Chè chuối nước dừa (dessert banane à la noix de coco).

Un grand bravo aux bénévoles qui ont travaillé tout le samedi pour nous offrir ce repas convivial. Une cuisine 100% maison. Autour de ce délicieux repas convivial, nous nous sommes tous retrouvés. Amis, parents, enfants… Des artistes sont venus apporter leur contribution pour mettre l’ambiance, un grand merci à maître Phan Toàn Châu et à ses élèves de l’école des arts martiaux Tay Son Vo Dao, toujours présents pour la bonne cause ; et aux chanteuses Kim Huong et Anh Chi.

Après un repas animé, en cette journée de commémoration, une minute de silence a été observée en mémoire des victimes des attentats de Paris. Ensuite, les convives ont partagé un moment rempli d’émotion : l’échange en direct avec Paulus Le Son au Vietnam. Paulus est un jeune chrétien, blogueur et militant pour le respect des droits de l’homme au Vietnam. Il a été condamné à 4 ans de prison, pour cause opposition au Régime. Paulus Le Son, nominé par Reporters sans frontièers au prix Netizens en 2012, a délivré un très fort et émouvant témoignage d’un ancien prisonnier, battu, torturé pendant sa détention. Vivant toujours au Vietnam, il nous raconte son combat.

Les dissidents vietnamiens, les personnes de la société civile n’hésitent plus à lever la voix pour la justice et la vérité aux risques et périls de leur vie. L’oppression est omniprésente. Les autorités, les policiers locaux ont commis des actes de plus en plus violents et barbares à l’encontre des manifestants dans le seul but de les faire taire. La violence policière continue à être un fléau au Vietnam. Réagissons, dénonçons ces répressions violentes. Un projet est en cours, pour permettre au peuple de signaler tout acte de violence illégale et d’identifier les acteurs afin de les dénoncer à la cour de justice internationale. Ce projet, présenté par Nguyen Ngoc Bao, va enfin permettre de rendre justice au peuple.

Pour terminer, Michel Tran Duc nous a présenté les causes et conséquences de l’effroyable inondation qui a frappé le Centre du Vietnam, ce dernier mois. La cause naturelle n’est qu’un prétexte. L’ampleur du phénomène est due essentiellement à un délestage meurtrier des eaux du barrage Ho Ho en amont. Encore une fois, le peuple est victime de l’incompétence des dirigeants vietnamiens.

JPEG - 74.7 ko
JPEG - 69.9 ko
JPEG - 61.5 ko
JPEG - 84.7 ko