Le professeur Pham Minh Hoang est sorti de prison

13 janvier 2012

Le professeur Pham Minh Hoang a quitté sa prison ce vendredi 13 janvier à 8h30, après avoir purgé sa peine de 17 mois de prison. Mais avant de pouvoir retrouver sa famille, Pham Minh Hoang a dû encore patienter encore 4 heures au commissariat de son quartier, le temps que la Sécurité Publique lui précise les conditions de son assignation à résidence pour les trois prochaines années.

Citoyen franco-vietnamien âgé de 57 ans, le professeur Pham Minh Hoang est revenu au Vietnam en 2000, après avoir passé près de 30 ans en France, pour enseigner les mathématiques appliquées à l’Institut Polytechnique de Saigon. Blogueur engagé et membre de Viet Tan, un parti politique pro démocratie interdit par le régime. Sa condamnation le 10 août 2011 pour « tentative de renversement du gouvernement socialiste » (article 79 du code pénal vietnamien) a déclenché un tollé général dans la communauté internationale.

Dans un communiqué du 11 août 2011, Catherine Ashton, Haut Représentant de l’Union pour les Affaires étrangères affirmait : « Je demande au Vietnam de respecter le droit à la liberté d’expression, en vertu de ses engagements internationaux, et de libérer immédiatement le professeur (Pham Minh) Hoang, un citoyen de l’UE, et les autres défenseurs des droits de l’Homme ».

La pression internationale semble avoir payé car durant son procès en appel, la peine de Pham Minh Hoang a été considérablement réduite de 3 ans de prison à 17 mois.

Les premiers mots de Pham Minh Hoang ont été de remercier tous ceux et celles qui se sont exprimés en sa faveur. Mais ce qui préoccupe le plus dans l’immédiat, c’est l’état de santé de son père qui a dû être hospitalisé dans un état critique.

Derniers articles

La fin imminente d’une nation

FB Manh Kim – 27 octobre 2019 « Même si la mort nous attend, nous devons parti » Derrière l’image d’un pays « paisible », le Vietnam