Viet Tan rencontre le ministère norvégien des affaires étrangère pour discuter des récentes arrestations arbitraires au Vietnam

Le 9 février dernier, des membres de Viet Tan en Norvège ont rencontré le ministère norvégien des affaires étrangères, représenté par Anne Lilleøren, conseillère principale en charge de la section Asie de l’Est et Océanie, et Anniken Enersen qui travaille directement avec la section des droits de l’homme.

Une série d’arrestations arbitraires de blogueurs et d’activistes vietnamiens

L’objet de la réunion était principalement centré sur la vague actuelle de répressions se déroulant au Vietnam où depuis janvier 2017, où une trentaine de blogueurs et activistes vietnamiens ont été arbitrairement emprisonnés par les autorités vietnamiennes. Les principales raisons invoquées par le gouvernement de Hanoi sont les Articles 79 et 88 du Code pénal vietnamien pour justifier la répression contre la liberté d’expression, la liberté d’information et la défense pacifique des droits de l’homme. Parmi eux, Tran Thi Nga, Nguyen Van Oai et Nguyen Ngoc Nhu Quynh qui ont écopé de longues peines d’emprisonnement. L’un des avocats et blogueurs les plus renommés du Vietnam en matière de droits de l’homme, Nguyen Van Dai, est détenu arbitrairement sans procès depuis bientôt deux ans.

Lors de la réunion, les actions proposées par Viet Tan à Anne Lilleøren et Anniken Enersen étaient :

  • De signer une lettre de résolution pour dénoncer la série d’arrestation arbitraire, les simulacres de procès et les conditions inhumaine en prison.
  • Signer des cartes durant le nouvel an lunaire et les envoyer aux familles des prisonniers de conscience
  • Visiter les familles des prisonniers de conscience au Vietnam

Cette rencontre à Oslo fait écho aux différentes actions menées par Viet Tan à travers le monde pour promouvoir la démocratie au Vietnam, notamment les rencontres avec les parlementaires (deux en Belgique, un en Australie) avec une coalition d’ONGs pour dénoncer ses séries de répressions.

Latest Articles