À propos de la réaction du régime de Hanoï contre les protestations anti-chinoises

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
JPEG - 11.9 ko

Viet Tan – Parti pour la Réforme du Viêt Nam
BP 33 – 94241 L’Haÿ les Roses – FRANCE ;
Tél : +33 (0) 1 5630 9612 – Email : media@viettan.org

****

Contact :
- M. Nguyen Ngoc Binh : +33 06 6379 9256

Communiqué de presse du 8 juillet 2011

À propos de la réaction du régime de Hanoï contre les protestations anti-chinoises

Ne sachant pas comment gérer la ferveur patriotique qui souffle actuellement sur le pays, le régime communiste vietnamien a mobilisé les médias d’Etat et le porte-parole du ministère des Affaires étrangères pour diffamer les manifestations anti-chinoises qui se produisent depuis un mois.

Selon notre point de vue, la direction du Parti Communiste Vietnamien et de l’Etat a :

    1. Failli dans la protection de la souveraineté nationale contre l’expansionnisme chinois. Ceci est est le résultat direct de la politique considérant Beijing comme un soi-disant « grand frère et camarade. »
    2. Porté atteinte à l’unité nationale en réprimant les voix patriotiques qui se sont élevées pour défendre la souveraineté de la patrie.
    3. Nié la sincérité du patriotisme des milliers de manifestants en prétendant que les protestations anti-chinoises sont provoquées par des éléments « subversifs. »

Devant la grave menace extérieure sur le Vietnam d’aujourd’hui :

1. Viet Tan affirme que la souveraineté territoriale du Vietnam, qui comprends les archipels Paracel et Spratly, est inviolable. Les violations chinoises de la souveraineté territoriale du Vietnam dans la Mer d’Asie du Sud-Est ; les intimidations et sabotages contre les exploitations économiques ; les harcèlements et violences perpétrés contre les pêcheurs vietnamiens sont des violations flagrantes de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

2. Viet Tan affirme que seuls la fin de la dictature, la promotion de la démocratie, le respect des droits humains et des efforts immédiats pour la réforme du Vietnam pourront sauvegarder efficacement la nation. Pour que l’unité nationale soit retrouvée, les autorités communistes vietnamiennes doivent libérer immédiatement les militants pour la démocratie actuellement en prison et restituer le droit aux citoyens de participer aux affaires nationales.

3. Viet Tan affirme que les disputes en Mer d’Asie du Sud-Est doivent être résolues par des négociations multilatérales. Toute tentative de conciliation bilatérale et secrète menée avec la Chine est préjudiciable aux intérêts du peuple vietnamien.

4. Viet Tan est déterminé à alerter l’opinion publique internationale, les gouvernements démocratiques et les institutions internationales pour faire condamner l’expansionnisme chinois sur le Vietnam. Viet Tan continuera à mobiliser le peuple vietnamien et à travailler avec les organisations et les partis à l’intérieur comme à l’extérieur du Vietnam pour préserver la souveraineté territoriale.

La sauvegarde des intérêts nationaux est le droit de tous les Vietnamiens, transcendant toutes les idéologies et les partis politiques. Aucune autorité ne peut empêcher le peuple vietnamien de défendre l’intégrité territoriale de la nation.

###

PDF - 20 ko
À propos de la réaction du régime de Hanoï contre les protestations anti-chinoises (pdf)

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Derniers articles