NOS CONCEPTS FONDAMENTAUX

PREMIÈRE PARTIE :
LES BESOINS DU PEUPLE ET DE LA NATION

Le peuple vietnamien qui a enduré dix siècles de domination chinoise non seulement a survécu mais s’est surpassé pour se hisser au même rang que les autres nations du monde. Jusqu’à la fin du 18ème siècle, le Vietnam fut parmi les premiers pays dans le sud-est asiatique et dans plusieurs autres régions du monde, en matière de structure sociale, de richesse culturelle, et de capacité de défense nationale.

Vers la moitié du 19ème siècle, les mauvais choix d’orientation des dirigeants ont handicapé gravement la modernisation du Vietnam. Le pays devint alors victime du colonialisme durant les cent ans qui suivirent. Depuis lors, les problèmes du pays se sont aggravés avec d’autres erreurs commises par plusieurs tenants du pouvoir. Jusqu’à ce jour, les Vietnamiens continuent à vivre dans la pauvreté et le fossé qui sépare le Vietnam des autres pays avancés, qui continuent à se développer rapidement, se creuse davantage chaque jour.

Si le rêve des Vietnamiens au cours du 19ème siècle était de pouvoir se nourrir et s’habiller décemment ainsi que pouvoir vivre sans crainte de l’oppression, alors ce rêve ne s’est toujours pas réalisé pour la majorité des Vietnamiens d’aujourd’hui.

Par rapport au Vietnam, presque toutes les nations libres du monde, y compris celles qui ont connu la même situation que le Vietnam dans le passé, ont résolu le problème de l’auto-suffisance alimentaire et sont capables de satisfaire les besoins de base de la population. De plus, chaque individu dans ces nations libres s’est vu garantir des droits inaliénables lui permettant de mener une vie digne d’un être humain, être maître de son destin individuel. C’est aussi dans ces pays que la perspective d’atteindre les niveaux d’éducation les plus élevés, de pouvoir acquérir davantage de richesse et d’élever le statut social, d’avoir l’opportunité de développer l’esprit est possible pour tous ceux qui le désirent.

Le Vietnam doit rapidement surmonter les conséquences du passé, de la décadence sociale généralisée à la paralysie de l’infrastructure nationale. Elles sont actuellement la cause de l’état de stagnation du pays en comparaison avec d’autres nations de la région et du monde.

Face à ces conséquences, le régime dictatorial du Parti communiste vietnamien (PCV) s’est montré totalement incapable de les surmonter. En outre, c’est le régime lui-même qui est à l’origine de plusieurs autres graves problèmes tels que la corruption généralisée, le gaspillage des ressources nationales, la destruction de l’environnement … et qui constitue un obstacle à la rénovation du pays par ses politiques délibérées d’empêcher les forces vives de la nation de s’exprimer afin de maintenir le monopole du pouvoir.

Dès lors, la responsabilité de chaque Vietnamien d’aujourd’hui est :

De mener une révolution dans tous les domaines afin de restaurer la fierté nationale. C’est grâce à celle-ci que nos ancêtres furent capables de surmonter d’innombrables vicissitudes de l’histoire, et de créer la nation vietnamienne. Au cours des dernières décennies, avec la colonisation française, la guerre fratricide qui en a suivi, la situation de sous-développement actuel, les Vietnamiens ont beaucoup perdu de leur fierté nationale, et le sentiment d’infériorité vis-à-vis d’autres peuples touche toutes les couches de la population. Aussi, il est urgent d’élever le niveau intellectuel des Vietnamiens, de restaurer les valeurs traditionnelles et la fierté nationale.

De mener une révolution dans tous les domaines afin de mettre un terme au sous-développement qui a handicapé le pays depuis trop longtemps. Si dans le passé, des générations de Vietnamiens se sont soulevés pour l’indépendance du pays, alors les Vietnamiens d’aujourd’hui soucieux de l’avenir de leur pays doivent se battre pour ne plus connaitre la situation de pauvreté et de sous-développement. Les Vietnamiens doivent se convaincre que la situation actuelle sous la dictature du PCV est inacceptable et oeuvrer activement pour mettre fin à celle-ci et rénover le Vietnam.

De mener une révolution dans tous les domaines afin de propulser le Vietnam à un niveau de développement égal à celui des autres nations de la région et du monde. Sans changement majeur, le Vietnam aura du mal à rattraper son retard par rapport aux autres nations. Il est grand temps de procéder à une rénovation radicale des institutions et de l’environnement social afin de rattraper rapidement les autres pays de la région et jeter les fondements d’un développement durable.

L’urgence de la situation et la nécessité de mener à bien la révolution afin de rénover le Vietnam ont donné naissance au Parti pour la Réforme du Vietnam (Viet Tan en vietnamien).