A propos de l’incident de Dong Tam

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Viet Tan – 17 janvier 2020

Dans une série d’événements choquants, les autorités vietnamiennes ont mobilisé 3 000 policiers anti-émeute pour effectuer une descente dans le hameau de Hoanh, commune de Dong Tam. Cette utilisation disproportionnée de la violence avant le Nouvel An lunaire est une autre tactique que les autorités vietnamiennes utilisent pour réprimer les aspirations légitimes des milliers de personnes à Dong Tam. Des explications vagues fournies par le ministère de la Sécurité vietnamien publique concernant la mort de Le Dinh Kinh, 84 ans, et de trois policiers reflètent le caractère arbitraire de cet incident.

Viet Tan présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et est gravement préoccupé par le sort de ceux qui sont toujours en détention. Nous condamnons fermement les responsables de cette attaque. Les responsables doivent être traduits en justice. Nous condamnons également fermement la calomnie en cours du Ministère vietnamien de la Sécurité publique contre Viet Tan et les luttes de Dong Tam.

Depuis longtemps, les autorités vietnamiennes ont procédé à des saisies illégales de terres à Van Giang, Duong Noi, Thu Thiem, Con Dau et, plus récemment, Loc Hung. Non seulement les accaparements de terres sont illégaux, mais les autorités ont recours à la violence pour attaquer les victimes de ces expropriations de terres afin de protéger des « intérêts » de quelques groupes. L’incident de Dong Tam est un autre exemple de la cruauté du gouvernement vietnamien à protéger l’économie de quelques-uns. Ces pratiques deviennent un problème de plus en plus préoccupant pour le pays.

Le ministère de la Sécurité publique continuera de lancer des campagnes et des attaques contre ceux qui dénoncent le régime. Nul doute que des hommes de main et des armées de trolls seront utilisés pour créer de la désinformation afin de calomnier les 22 personnes arrêtées pour « meurtre » et pour déformer les événements survenus le 9 janvier.

Sans aucun doute, le bilan réel de victimes sera plus élevé, au fur et à mesure que les informations sortiront sur l’incident de Dong Tam. Nous devons continuer à travailler ensemble pour soutenir les villageois de Dong Tam et appeler la communauté internationale à exiger une enquête transparente et impartiale sur l’incident.

Dans cet esprit, Viet Tan continuera de soutenir les villageois de Dong Tam. Nous avons créé un fond de soutien Dong Tam afin de fournir une assistance juridique et matérielle aux victimes de Dong Tam. Toutes les informations sur les donateurs resteront protégées et confidentielles. Les e-mails peuvent être envoyés à QuyHoTroDongTam@viettan.org ou en contactant la page Facebook de Viet Tan.

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Derniers articles