Réunions avec des membres du Parlement européen concernant la récente répression des droits de l’homme au Vietnam

Organisations internationales|27/11/2017|Communiqués de Presse|

27 novembre 2017

Les 22 et 23 novembre 2017, des représentants de Reporters Sans Frontières (RSF), des Avocats Pour les Avocats (L4L) et Viet Tan ont rencontré sept députés du Parlement Européen. Ils ont visité le Parlement Européen au nom d’une large coalition d’ONG qui fait actuellement campagne contre la répression menée par le Vietnam contre l’expression pacifique (#StopTheCrackdownVN). Ils ont été rejoints par Dang Xuan Dieu, un journaliste/blogueur vietnamien qui a été exilé en France en janvier 2017 après 6 ans d’emprisonnement au Vietnam.

Les ONG ont attiré l’attention sur la détérioration des droits de l’homme du gouvernement du Vietnam. Selon des rapports vérifiés, les autorités vietnamiennes ont arrêté ou exilé au moins 25 militants pacifiques et blogueurs. Dans une série de simulacres de procès, le gouvernement vietnamien a orchestré la condamnation injustifiée et la condamnation de défenseurs des droits humains et de blogueurs parmi lesquels Tran Thi Nga, Nguyen Van Oai et Nguyen Ngoc Nhu Quynh à de longues peines de prison. Le gouvernement vietnamien utilise des préoccupations de sécurité nationale non fondées pour justifier la criminalisation de la liberté d’expression, la diffusion d’informations et le plaidoyer pacifique. Selon le classement mondial 2017 de la liberté de la presse de RSF, le Vietnam se classe au 175ème rang sur 180 pays.

L’un des avocats les plus renommés des droits de l’homme au Vietnam, Nguyen Van Dai, a été arrêté le 16 décembre 2015 alors qu’il se rendait à une réunion avec la délégation de l’UE. En tant qu’avocat, blogueur et défenseur des droits humains, Nguyen Van Dai plaide pour une réforme juridique, une démocratie multipartite et le respect des droits et libertés fondamentaux reconnus par la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies. Dans une résolution du 9 juin 2016, le Parlement européen a condamné la condamnation et la condamnation sévère de journalistes, de blogueurs et d’avocats, et a appelé à la libération immédiate de Nguyen Van Dai. Le 25 avril 2017, le Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire a décidé que sa détention était arbitraire et a demandé sa libération immédiate. Le Vietnam n’a pas répondu à ces fortes demandes internationales. Nguyen Van Dai est toujours en prison, depuis bientôt deux ans, sans procès.

Les membres du Parlement européen de divers groupes politiques étaient très intéressés par les informations les plus récentes sur les violations des droits de l’homme au Vietnam. Ils ont reçu une infographie détaillant 25 journalistes pacifiques, blogueurs et avocats qui ont été arrêtés récemment. Les membres du Parlement européen ont exprimé leurs préoccupations au sujet des violations des droits de l’homme au Vietnam et de la répression récente contre l’expression pacifique.

Lawyers for Lawyers
Reporters Sans Frontières
Viet Tan