Chris Hayes écrit au ministre australien des Affaires étrangères pour une libération rapide de M. Chau Van Kham

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Sénatrice Marise Payne

Ministre des affaires étrangères

Ministre de la femme

Sénat

Parlement australien

Boîte postale 600

CANBERRA 675rACT 2600

 

17 février 2021

Madame la Ministre

Une fois de plus, je vous écris pour vous faire part de ma profonde inquiétude concernant la détention et le bien-être du citoyen australien, M. Van Kham Chau. Mes préoccupations sont encore plus vives depuis la réception d’une lettre de M. Michael Phuong Nguyen. Je vous joins une copie de cette lettre, qui a été envoyée à votre bureau le 4 décembre 2020, si j’ai bien compris.

Je comprends que le bien-être de M. Chau suscite de vives inquiétudes en raison des restrictions qui ont été imposées à la suite de la pandémie de coronavirus. Les avocats de M. Chau m’ont informé que tous les droits de visite des prisonniers ont été suspendus et que M. Chau n’a reçu aucune visite des agents consulaires australiens depuis octobre 2020.

Le plus inquiétant est que M. Chau est âgé de 71 ans, que sa santé décline et qu’il a été hospitalisé deux fois depuis sa détention au Vietnam. Je comprends qu’il a également eu des difficultés à recevoir ses médicaments habituels et qu’il a été forcé de supporter de longues heures de travaux forcés dans la prison, avec une nourriture très limitée et des soins de santé très médiocres. En conséquence, ces conditions de détention ont eu un impact mental et physique important sur son bien-être.

Nguyen m’a assuré qu’il était un compagnon proche de M. Chau. Il a indiqué qu’il avait été condamné en 2018 en vertu de l’article 109 du code pénal vietnamien et que, comme M. Chau, il avait été condamné à 12 ans de prison. Cependant, M. Nguyen a été libéré en octobre 2020 et insiste sur le fait que cela faisait suite à des démarches du Département de l’État américain.

Il est clair qu’avec le soutien approprié, le cas de M. Nguyen démontre que le gouvernement vietnamien pourrait être disposé à offrir à M. Chau le même résultat.

La situation actuelle de M. Chau a causé une détresse supplémentaire à la femme et à la famille de M. Chau, étant donné l’incertitude quant à sa sécurité et à son bien-être.

Compte tenu de ce qui précède, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir prendre toutes les mesures possibles pour assurer le bien-être de M. Chau, y compris toutes les mesures possibles et appropriées pour que M. Chau puisse retourner en toute sécurité auprès de sa famille en Australie.

Je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments distingués,

Chris Hayes, Membre du Parlement

Lettre de Chris Hayes à Marise Payne (pdf)

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Derniers articles