Hanoi retire l’accusation de terrorisme contre le militant pro démocratie Nguyen Quoc Quan

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

29 août 2012

Les autorités vietnamiennes ont officiellement prolongé de quatre autres mois la période de détention provisoire du militant pour la démocratie et citoyen américain Nguyen Quoc Quan. L’accusation portée contre le Dr Nguyen Quoc Quan a été discrètement changée de « terrorisme » (article 84 du Code pénal vietnamien) pour « tentative de renversement du gouvernement populaire » (article 79).

Après avoir largement étiqueté le Dr Quan comme un terroriste dans les médias d’Etat, le fait que Hanoi abandonne cette charge en vertu de l’article 84 signifie que le régime n’a pas pu démontrer en quoi les actions menées par l’activiste pour la démocratie relèvent du terrorisme. En accusant arbitrairement le Dr Quan de terrorisme et en le détenant illégalement depuis le 17 avril 2012, Hanoi a ajouté une autre marque noire à son bilan déplorable sur les droits de l’homme.

Les autorités communistes vietnamiennes démontrent leur intolérance aux libertés fondamentales et à la démocratie en maintenant l’accusation de subversion contre le Dr Quan, simplement parce qu’il est membre de Viet Tan. Ces dernières années, l’article 79 a servi de prétexte juridique pour ce régime autoritaire à réprimer et de faire taire les voix démocratiques pacifiques.

Dans son rapport du septembre 2011, le Groupe de Travail des Nations Unies sur la Détention Arbitraire a conclu que le gouvernement du Vietnam a violé de nombreuses dispositions en vertu de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Pacte international Relatif aux Droits Civils et Politiques quand il a arrêté arbitrairement sept activistes des droits fonciers affiliés à Viet Tan. Le rapport complet est consultable sur www.viettan.org/unwgad.

« Viet Tan affirme que le Dr Nguyen Quoc Quan, comme l’ensemble de nos membres, s’engage dans le plaidoyer pacifique pour les droits humains et la justice sociale », a déclaré Do Hoang Diem, président de Viet Tan. « Viet Tan continuera à travailler pour la libération immédiate et inconditionnelle de M. Quan et de tous les autres prisonniers politiques détenus au Vietnam. »

###

Biographie : Résident de la Californie, le Dr Nguyen Quoc Quan, 58 ans, a obtenu son doctorat en mathématiques de l’Université d’Etat de la Caroline du Nord. C’est un ancien professeur de lycée au Vietnam, militant pour la démocratie de longue date et membre de Viet Tan. Il a été arrêté précédemment en novembre 2007 et détenu pendant six mois pour la distribution de tracts pour la promotion des méthodes non violentes de résistance civile. Après sa libération en mai 2008, le Dr Quan a poursuivi son activité en faveur de la démocratie au Vietnam.


Contact : M. Nguyen Ngoc Binh +33 06 63 79 92 56

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Derniers articles