Une parodie de procès attend des défenseurs des droits de l’homme au Vietnam, dont un citoyen australien

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Communiqué de presse

5 novembre 2019

Viet Tan condamne le procès qui doit se tenir le 11 novembre prochain au Vietnam contre Chau Van Kham (citoyen australien), Nguyen Van Vien et Tran Van Quyen (ressortissants vietnamiens). Les autorités vietnamiennes ont encore une fois démontré leur application arbitraire du système judiciaire pour réprimer des activités pacifiques de libre expression.

Les trois militants ont été arrêtés en janvier 2019 et initialement accusés « d’activités dans le but de renverser l’État », accusations qui ont ensuite été ramenées à de vagues « activités terroristes contre l’État ». Les autorités vietnamiennes ont échoué à fournir une quelconque preuve montrant que les activistes se livraient à des actions « terroristes ».

L’acte d’accusation de vingt et une pages contient des informations déformées et des accusations sans lien avec Viet Tan. Chau Van Kham, Nguyen Van Vien et Tran Van Quyen sont accusés d’être membres ou bien de collaboration avec Viet Tan. Cette conclusion arbitraire viole les conventions internationales des droits de l’homme dont le Vietnam est signataire.

Dans un cas similaire, le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire (UNWGAD) a précédemment publié un avis défendant le droit des Vietnamiens à la liberté d’association:

« L’adhésion de Mme Minh Man à Viet Tan relève du droit à la liberté d’association protégé par l’article 20 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et l’article 22 du Pacte International Relatif aux Droits Civils et Politiques. »

Chau Van Kham est un défenseur dévoué des droits de l’homme et un membre actif de la communauté vietnamienne à Sydney, en Australie. Il a été arrêté le 13 janvier lors d’un voyage d’information au Vietnam. Nguyen Van Vien, membre de la Fraternité pour la Démocratie, a été arrêté aux côtés de Chau Van Kham. Tran Van Quyen, un militant social qui a participé aux manifestations contre la pollution industrielle causée par l’usine Formosa a été arrêté le 23 janvier dans la province de Binh Duong.

Do Hoang Diem, président de Viet Tan, a déclaré: « Viet Tan continuera à soutenir les défenseurs des droits de l’homme sur le terrain. Chau Van Kham est entré au Vietnam pour enquêter sur la situation des droits de l’homme dans le pays. Nguyen Van Vien et Tran Van Quyen sont des activistes pacifiques. Nous mettons au défi le gouvernement vietnamien de fournir toute forme de preuve les liant au “terrorisme”. Nous sommes prêts à amener le gouvernement vietnamien à une tribune internationale pour présenter la vérité. »

Dennis Chau, le fils de Chau Van Kham, a déclaré: « Ma famille apprécie l’aide du gouvernement australien et des amis à travers le monde. Nous admirons profondément son travail et attendons avec impatience son retour rapide. »

Contact: Dr. Phong Nguyen +61 487 193 896

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Derniers articles