Viet Tan défie le régime de Hanoï de prouver les accusations de terrorisme

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print
JPEG - 11.9 ko

Viet Tan – Parti pour la Réforme du Viêt Nam
BP 33 – 94241 L’Haÿ les Roses – FRANCE ;
Tél : +33 (0) 1 5630 9612 – Email : media@viettan.org

****

Contact :
- M. Nguyen Ngoc Binh : +33 (0) 6 6379 9256

Communiqué de presse du 15 octobre 2010

Viet Tan défie le régime de Hanoï de prouver les accusations de terrorisme

Le gouvernement communiste du Vietnam accuse un autre militant pacifique pour la démocratie de “terroriste”. Selon le Ministère des Affaires étrangères de Hanoï, la police a arrêté Hong Vo, une assistante sociale de 53 ans et membre de Viet Tan, pour violation de l’Article 84 du code pénal concernant le terrorisme.

JPEG - 26.8 ko
(Photo AP)

Mme Vo, citoyenne australienne d’origine vietnamienne, a participé à une rassemblement pacifique à Hanoï le 9 octobre 2010 au cours duquel les membres de Viet Tan ont lu à haute voix une déclaration concernant l’invasion du Vietnam par la Chine et ont distribué des centaines de t­shirts, de casquettes et de tracts affirmant la souveraineté vietnamienne sur les îles Paracel et Spratly. La manifestation pacifique, qui s’est déroulée en présence de journalistes étrangers, a eu lieu dans un parc du centre de Hanoï devant des centaines de spectateurs. Mme Vo a été arrêtée à l’aéroport dans la soirée du 10 octobre alors qu’elle était sur le point de monter à bord d’un avion pour rentrer chez elle à Melbourne en Australie.

Afin de maintenir son monopole autoritaire, les autorités communistes vietnamiennes ont criminalisé la liberté d’expression et les activités politiques pacifiques. Ce que le régime de Hanoï appelle “terrorisme”, le monde civilisé le perçoit comme la promotion de la démocratie. Depuis 2007, le régime utilise les médias d’Etat pour calomnier Viet Tan. En même temps que les autorités de Hanoï ont appliqué sans vergogne l’étiquette de “terroriste” à Viet Tan, il n’a avancé aucune preuve d’acte de terrorisme par Viet Tan ou l’un de nos membres.

Le Parti communiste vietnamien a l’habitude de déformer les faits auprès des médias d’Etat, mais aujourd’hui le Ministère des Affaires étrangères répand les mêmes calomnies. La communauté internationale et les investisseurs étrangers ne peuvent tirer leur intérêt que d’un système juridique vietnamien honnête et fiable. L’utilisation des dispositions arbitraires du code pénal telles que les Articles 84 (terrorisme), 88 (propagande contre l’Etat) et 79 (subversion) afin de réduire au silence toute opposition politique pacifique doit être condamnée.

Afin d’exiger Justice et Droits de l’Homme pour le peuple vietnamien, Viet Tan est déterminé à promouvoir un changement démocratique pacifique et non violent basé sur la participation civique. Nos activités – telles que la promotion de la liberté sur internet, le combat contre la corruption, le soutien de mouvements populaires et l’organisation de campagne pour la souveraineté territoriale – ont pour but de mobilier le peuple vietnamien et de construire une société civile afin d’instaurer une démocratie durable.

Nous mettons au défi le régime de Hanoï de justifier leurs allégations contre Viet Tan ou sinon, de libérer Hong Vo et tous les autres membres de Viet Tan qui sont arbitrairement détenus.

###

PDF - 17 ko

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email
Share on print

Derniers articles